Le remplacement du médecin par le vétérinaire

Il y a quelques années déjà, dans une région française très très reculée, un médecin voulait prendre une journée de repos pour aller à la pêche. Alors il passe un coup de fil au véto pour lui demander de tenir la boutique le temps qu’il revienne.

L’ami véto lui répond :
« D’accord. Tu as des consignes à me donner ? »

Le médecin lui dit :
« Il y a la Mère Machin qui n’en a plus pour très longtemps avant d’accoucher, mais je ne pense pas que le bébé sera là avant que je revienne. De toute façon, si c’est le cas, tu n’auras qu’à vérifier que tout s’est bien passé et que la délivrance s’est bien faite. C’est son troisième accouchement et les deux premiers bébés sont passés comme des lettres à la poste. »

L’ami véto répond :
« C’est d’accord. »
Et le médecin s’en va pêcher.

Lorsqu’il revient, il appelle le véto pour savoir si tout s’est bien passé : « Alors comment ça a été ? »
– Très bien. répond le véto.
– Et la Mère Machin, elle a eu son petit ?
– Eh oui, un beau garçon de 4 kg ! Tout s’est bien passé.
– Aucun problème alors ?
– Oh, juste un tout petit embêtement…
– Quoi donc ? demande le médecin
– J’ai eu énormément de mal à la forcer à manger le placenta !

Share via
Copy link
Powered by Social Snap