La punkette à l’hôpital

À l’hôpital, une jeune punkette est admise aux urgences pour des maux de ventre très intenses. La jeune fille est coiffée à l’Iroquoise, la crête teinte en rouge vermillon et elle porte un peu partout quantité de tatouages.

L’interne de garde qui l’examine détermine rapidement qu’elle est victime d’une crise d’appendicite aiguë et décide qu’il faut opérer.

Une fois la fille sur le billard anesthésiée, l’équipe médicale constate qu’elle a les poils pubiens teints en vert et porte un tatouage juste au-dessus du pubis disant « Pelouse interdite ».

Après l’opération, et la pose des bandages, le chirurgien s’en va chercher un crayon marqueur et inscrit sur le pansement :
« Désolé, mais j’ai du tondre le gazon. »

Share via
Copy link
Powered by Social Snap