Quand deux alsaciennes se rencontrent

C’est madame Müller qui rencontre Mme Schmidt :
– Bonchour matame Achmidt ! Comante alé vou !

– Ah bonchour matame Müller ! Ça fa pien merci !
– Et comment fa fotre petite chienne ?
– Ah ! Elle a eu des petits…
– Déchà ?!
– Non, des chiots !

Share via
Copy link
Powered by Social Snap